Ami Bois annonce la reprise de la filière MOB de Gascogne

C’est un réel soulagement pour la société Ami Bois. Celle-ci reprend enfin l’activité murs à ossature bois de la société Gascogne. Cette reprise lui permet d’obtenir de bonnes opportunités et surtout de maintenir les postes de 14 employés. Le constructeur ayant un statut d’acteur majeur sur le marché va se voir dessiner de belles perspectives d’évolution ! De nouveaux projets, du développement de la part de ses employés, des opportunités à concrétiser : voilà ce qui caractérise la reprise de MOB dans la ville de Marmande (47) par Ami Bois.

Ami Bois annonce la reprise de l’activité murs à ossature bois (MOB) de la société Gascogne. Une opportunité pour cette nouvelle filiale du constructeur, dont les 14 emplois sont maintenus et qui voit se dessiner de belles perspectives de développement. Une opportunité également pour le constructeur, acteur majeur du marché national, qui se dote d’une unité de production lui permettant de maîtriser l’ensemble de la chaine de fabrication des murs de ses maisons en bois.
Un développement qui tend à s’accélérer, avec encore de nouveaux projets à venir…

Marmande : reprise de l’activité MOB de la société Gascogne

IMA Bois
En difficulté depuis quelques années, cette reprise constitue une belle opportunité pour la filiale qui, au-delà du maintien des 14 postes salariés en place, voit s’ouvrir des perspectives de développement pour les mois et années à venir.
Avec cette acquisition, la filiale change de nom et devient IMA Bois. « Notre rapprochement avec la société Ami Bois constitue un véritable atout pour notre entreprise et plus largement pour l’économie et le dynamisme de notre localité », explique Cécile Maurel, Directrice de Site. « Ami Bois nous permet, par sa seule activité, de garantir un rythme de production suffisant pour maintenir l’activité de notre usine.
En parallèle, IMA Bois est en mesure de poursuivre ses collaborations en cours tout en s’ouvrant à de nouveaux marchés comme l’habitat collectif ou encore le tertiaire. », poursuit-elle.
D’ici un an, IMA Bois ambitionne ainsi de doubler sa production.

Une chaîne de production, un nouvel outil performant au service des franchisés

Pour Ami Bois, cette opération de croissance externe lui permet de renforcer son positionnement et de
poursuivre son développement. « Ce rachat nous dote d’un outil de production d’une envergure inédite , précise Frédéric Carteret, Président-Fondateur d’Ami Bois.
C’est une évolution marquante de notre activité puisque l’ensemble des murs de nos maisons sera désormais préfabriqué dans cette usine. Ce nouvel outil nous permet ainsi de mieux servir nos équipes actuelles et aussi de renforcer notre offre pour les futurs franchisés ».
C’est un pas de plus vers l’industrialisation et la possibilité pour AMI BOIS de maîtriser l’ensemble de la chaine de fabrication de ses maisons :
une maîtrise optimale des coûts, des délais de production, ainsi que de la qualité
de fabrication.

Ami Bois : alliance d’avenir et de tradition

La nouvelle usine IMA Bois, se positionne de manière complémentaire vis-à-vis de la précédente unité de production acquise en 2014 par Ami Bois : Maison Bois Serge Goacolou, spécialiste de la charpente et de la rénovation.
Cette dernière, apporte à Ami Bois la qualité et le savoir-faire de Maîtres Charpentiers. Elle avait d’ailleurs été
labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2015. « Pour se tourner vers l’avenir sur le marché de la maison bois en France je suis convaincu qu’il faut allier les forces de l’industrie à celles de notre artisanat. Nous pourrons ainsi
mieux appréhender les mutations du marché.», précise  Frédéric Carteret.

De belles perspectives à venir

Acquisition de sa propre ligne de production, ouverture d’un nouveau point de vente à Biscarosse (Landes) en juin dernier, … Ami Bois ne s’en arrête pas là et projette dans les mois à venir plusieurs nouvelles ouvertures en
Franchise pour étendre son savoir-faire à l’ensemble du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *