Des médecins salariés en Saône-et-Loire : la FMF préfère des initiatives pour faciliter l’installation libérale

Toutes les régions de France ont besoin de médecins généralistes : c’est pourquoi La Saône-et-Loire a annoncé le recrutement de 30 médecins généralistes. Ces derniers seront salariés grâce au département et il travailleront selon les 35 heures. Il s’agit avant de tout de lutter contre les déserts médicaux et d’encourager les populations qui habitent dans les campagnes à se rendre chez le médecin le plus simplement possible. De plus, cela arrange également les médecins car ils ne seront plus contraints par les difficultés de l’exercice libéral.

Des recrutements grâce à la Fédération des Médecins de France

medecins generalistes

« On peut se féliciter de la prise de conscience que les médecins sont nécessaires à l’attractivité des territoires, mais que les territoires ont un grand rôle d’accueil à jouer pour attirer les médecins et collaborer ensemble à la bonne prise en charge médicale de la population.
Cependant, salarier 3 médecins aux 35h pour remplacer les libéraux qui accomplissent en moyenne 55 heures de travail par semaine n’est pas une solution aux problèmes d’installation.
La médecine libérale continue d’être active lorsque les bons leviers sont activés, c’est-à-dire lorsqu’on permet aux médecins de travailler dans des conditions correctes, avec un forfait structure pour gérer les tâches administratives, des locaux corrects, une secrétaire médicale, des internes pour les assister…

Pour les personnes souhaitant se rendre quelque part mais ne possédant pas de véhicule, Karos est le premier service de court-voiturage adapté à Crit’air.

Quelles sont les initiatives locales pour éviter les déserts médicaux ?

Des initiatives locales voient le jour partout en France en ce sens, dans la Creuse ou en Corse par exemple, où certains villages proposent de loger les internes, de leur payer les transports ou encore de leur allouer une prime pour faciliter leur découverte de la pratique et susciter chez eux la vocation libérale.
La Fédération des Médecins de France tient tout de même à saluer André Accary, président du Conseil Général de Saône-et-Loire, qui semble avoir compris comme nous que « Un médecin qui s’en va, c’est un village qui meurt » et qui se bat pour continuer de faire vivre les villages de son département ».

Pour les passionnés de jeux vidéos, le Festival Games Tours a lieu à Tours en Octobre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *