La startup alsacienne In’Air Solutions lance ses premiers produits sur le marché

Les polluants dans l’air ambiant sont devenus un réel problème et la startup In’Air Solutions a décidé de trouver des solutions : elle vient d’annoncer la mise sur le marché de ses premiers produits. Il s’agit d’une innovation sans précédent grâce aux technologies innovantes issues d’un laboratoire de recherche publique alsacien (CNRS/Université de Strasbourg). La SATT Conectus a ainsi investi plusieurs centaines de milliers d’euros afin de développer des solutions le plus rapidement possible. Ainsi, les attentes et les besoins du marché ont été pris en compte pour que les résultats soient optimaux.

2013 : la SATT Conectus fait le pari de réussite dans les éco-technologies

In Air SolutionsCréée en 2013, In’Air Solutions prend naissance dans le savoir-faire innovant de chercheurs publics alsaciens, dans la région Grand Est. Après quelques années passées à développer, tester, affiner et prototyper leurs nouvelles technologies, la startup entre aujourd’hui en phase de commercialisation et lance deux analyseurs innovants de polluants gazeux de l’air intérieur.
Nicolas Carboni, Président de la SATT Conectus, se félicite de cette étape de croissance majeure : « Le Fonds de maturation de Conectus a déjà permis la création de nombreuses startups en Alsace. Notre investissement financier permet d’orienter le projet de recherche pour qu’il réponde au mieux aux besoins réels du marché. La technologie développée est ainsi dérisquée et gagne en maturité : cet investissement a d’ailleurs servi de catalyseur à l’entrée d’investisseurs dans la startup. In’Air Solutions est donc un exemple concret qui prouve que l’innovation issue de la recherche publique génère des pépites capables de délivrer rapidement des produits novateurs sur le marché. Car Conectus s’appuie avant tout sur le talent des chercheurs alsaciens. Son unique ambition reste de transformer au plus vite une invention issue d’un laboratoire en un produit ou service innovant, industrialisable et générateur de création d’entreprises et d’emplois ».

In’Air Solutions, la passion de l’air pur

Les 2 détecteurs permettent d’optimiser la mesure de polluants majeurs dans l’air intérieur (le formaldéhyde et le benzène). Ces nouveaux systèmes établissent, en temps réel et enIn Air Solutions moins de 10 minutes, un diagnostic précis de la pollution de l’air ambiant dans un lieu donné. Les détecteurs tiennent compte des variations journalières et permettent également d’identifier la source émettrice du polluant (mobilier, parquet, activité humaine …), ce qui leur confère un véritable caractère innovant sur le marché des diagnostics techniques. A l’origine du projet, Stéphane Le Calvé, Directeur de Recherche à l’Institut de Chimie et des Procédés pour l’Energie, l’Environnement et la Santé (CNRS – UMR 7515 – Université de Strasbourg), ambitionne en 2009 de développer un analyseur capable de détecter le formaldéhyde. Ce gaz volatil, toxique et cancérigène, est libéré par le mobilier à base de panneaux agglomérés et les planchers.
*SATT : Société d’Accélération du Transfert de Technologies

Une prise de conscience qui fera l’objet d’un Décret en 2009, imposant à l’avenir de mesurer les polluants de l’air dans tous les ERP (Etablissements Recevant du Public) et de prendre les mesures adéquates si nécessaire. Selon Stéphane Le Calvé, « le formaldéhyde est l’un des composés organiques les plus difficiles à mesurer. Par exemple, il ne peut pas être directement quantifié par une analyse en chromatographie en phase gazeuse, technique très souvent utilisée pour l’analyse de molécules organiques. L’appareil commercialisé aujourd’hui constitue la 4ème version de l’analyseur de formaldéhyde qui n’a cessé de réduire en taille en 10 ans de travaux ». Convaincu de l’intérêt de la technologie développée par Stéphane Le Calvé, Conectus, alors réseau partenarial piloté par le service de valorisation de l’Université de Strasbourg, apporte un premier soutien financier au projet en 2011 pour développer un premier analyseur centré sur le formaldéhyde (projet Mini Formalair). La SATT Conectus Alsace, créée en 2012, prend le relai en 2013 en investissant 49 000 euros sur un premier système de laboratoire d’analyse de benzène et de ses dérivés.

Prometteuses, les technologies développées gagnent en pertinence, au point d’engendrer en 2013 la création d’une startup dédiée – In’Air Solutions – dont le business model s’articule sur la conception d’appareillages de précision pour la détection de polluants dans l’air. En 2014, In’Air Solutions poursuit le développement du détecteur de formaldéhyde tandis que la SATT Conectus soutient le laboratoire qui s’attaque cette fois à la mesure du benzène. Pour valider la pertinence de cette nouvelle technologie, la SATT Conectus va investir 360 000 euros supplémentaires pour financer la conception, la miniaturisation et la validation réglementaire d’un second prototype dédié à la mesure du benzène (projet MicroBTEX). Stéphanette Englaro, Présidente d’In Air Solutions, confirme l’impact de ce soutien : « L’investissement de la SATT Conectus nous a permis de consolider et finaliser notre technologie. Fort de cet atout, notre entreprise a non seulement accéléré le développement de plusieurs technologies mais elle a aussi gagné en crédibilité aux yeux des investisseurs. C’est un facteur fondamental qui nous a permis de concrétiser une levée de fonds de 1,2 M€ après seulement 2 ans d’existence. De quoi accélérer considérablement notre arrivée sur le marché aujourd’hui.»

Les premières commandes de préséries ont démontré l’été dernier l’intérêt suscité par la technologie auprès des professionnels, permettant à la startup de lancer aujourd’hui concrètement la commercialisation de ses 2 analyseurs auprès de son coeur de cible : les experts de la mesure des polluants de l’air, mais aussi les laboratoires publics, semi-publics, et les associations de surveillance de la qualité de l’air ou encore les industriels qui cherchent à limiter les émissions de leurs produits en environnement intérieur. Elle propose ses produits à la vente mais également à la location pour se développer très rapidement sur le marché français.

Fort d’un effectif de 9 personnes, In’Air Solutions n’est pas en manque d’ambition. A travers plusieurs projets européens H2020, la startup ambitionne de développer de nouvelles solutions technologiques de rupture pour la métrologie des polluants de l’air intérieur et extérieur via des instruments ultra-miniaturisés. Enfin, In’Air Solutions travaille activement à structurer un réseau de distributeurs en Europe pour toucher les principaux marchés nationaux de l’Union avant la fin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *