METabolic EXplorer : Projet de construction d’une usine de production PDO/AB (Moselle)

Les techniques de production évoluent tous les jours : c’est également le cas pour le monde de la chimie. Le développement durable est un phénomène qui touche tout le monde car les enjeux sont énormes. C’est pour cette raison que l’entreprise METabolic EXplorer (METEX) a choisi de développer des procédés biochimiques pour une chimie durable et verte. Elle a récemment signé avec TOTAL une convention pour la construction d’une unité de production de PDO/AB (1,3 propanediol et acide butyrique). Cela se déroulera dans la région Grand Est sur la plateforme chimique de Carling Saint-Avold en Moselle.

Une unité de production en propre pour capter l’essentiel de la valeur associée à la technologie

metabolic explorer

METEX a l’ambition de devenir le leader de l’acide butyrique naturel en nutrition animale et le producteur de référence du 1,3 propanediol (PDO) non OGM utilisé en cosmétique. Pour y parvenir tout en conservant l’essentiel de la valeur ajoutée, METEX a décidé de privilégier une stratégie de construction en propre.

L’objectif, à terme, est la construction d’une unité de production d’une capacité de 24 kt en deux tranches :

  • une première tranche de 6 kt (5 kt de PDO et 1 kt d’acide butyrique) ;
  • et une seconde tranche de 18 kt (15 kt de PDO et 3 kt d’acide butyrique).

METEX a évalué différents sites susceptibles d’accueillir cette unité PDO/AB, dont le site de Carling. Ce site fait l’objet d’une Convention Volontaire de Développement Economique et Social, signée en 2014 entre l’Etat, la Région et TOTAL Petrochemicals France visant à donner une nouvelle impulsion à la plateforme de Carling Saint-Avold.

A l’issue d’une première phase d’examen du projet METEX par TOTAL, METEX s’engage à étudier la construction de son unité PDO/AB sur le site de Carling. TOTAL s’engage à apporter ses meilleurs efforts pour mobiliser toutes les parties prenantes et pour assister METEX dans l’obtention des différentes aides publiques. L’accord signé entre METEX et TDR définit l’appui financier aux études préliminaires et précise également les conditions compétitives de mise à disposition du foncier et des principales utilités et services nécessaires.

Enfin, le projet industriel impliquant la création de 43 emplois en Moselle pour la première tranche, la Communauté de Communes Agglo Saint-Avold Centre Mosellan s’est prononcée le 29 juin 2017 en faveur de l’octroi d’une subvention à METEX d’un montant de 200 k€.

Les éléments sont maintenant réunis pour lancer la phase d’étude de l’implantation de cette unité de production, phase qui sera principalement financée par les partenaires de METEX.

Antoine Darbois, Secrétaire Général de METEX, déclare : « Avec cet accord, nous avons déjà déterminé les conditions dans lesquelles l’usine de production pourrait fonctionner. C’est une première phase importante dans la concrétisation de notre projet d’unité de production en propre qui vient de s’achever et en même temps une nouvelle étape qui s’ouvre avec le lancement d’une pré-étude d’ingénierie ».

METEX confie à la société TechnipFMC la réalisation de la pré-étude d’ingénierie

La société TechnipFMC a été retenue pour la pré-étude d’ingénierie qui validera les conditions technico-économiques de la construction sur le site de Carling. Sur la base des conclusions de cette pré-étude et une fois définies, entre METEX et ses partenaires financiers, les modalités de financement des investissements de la première tranche (estimés à 25M€), la décision finale d’investissement devrait intervenir fin 2017/début 2018. Dans l’hypothèse positive, la pose de la première pierre aurait lieu à la fin du premier semestre 2018 (+/- 3 mois) en ligne avec le calendrier annoncé.

Écho Régions propose un article sur une autre région a investi dans le médical, il s’agit de la Saône-et-Loire avec le recrutement de 30 médecins généralistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *