Navettes autonomes – Paris La Défense

 

 

 

 

 

Navettes

 

De la nouveauté du côté de l’Ile-de-France ! En effet, Valérie Pécresse, la présidente de la région ainsi que Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine ont inaugurés ensemble, il y a peu trois navettes complétement autonomes, entièrement électrique et mise en route sur l’Esplanade de Paris La Défense. Ces-dernières se déplaceront en toute tranquillité durant 6 mois.

Ce système est complémentaire aux transports en commun déjà existants et se montre innovant. De nombreux Français et notamment parisiens se servent des transports. Ces navettes sont une excellente alternative. Le service est adapté à l’environnement et prend en considération la pollution en étant totalement électrique.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, et Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Président de Defacto, l’établissement public en charge de la gestion du quartier d’affaires de La Défense, viennent d’inaugurer ce jour les trois navettes autonomes 100% électriques qui circuleront pendant 6 mois sur l’Esplanade de Paris La Défense.

 

Une offre complémentaire des transports en commun 

 

Ile-de-France Mobilités vient de lancer une expérimentation de véhicules autonomes sur l’Esplanade de Paris La Défense. Pour mener à bien cette expérimentation jusqu’en décembre 2017 en partenariat avec Defacto, Établissement Public de gestion du quartier d’affaires de La Défense, Ile-de-France Mobilités a choisi Keolis en tant qu’opérateur, associé au concepteur français de navettes autonomes Navya. Il s’agit de tester et de proposer une nouvelle solution de transport collectif permettant de parcourir les premiers et derniers kilomètres des trajets quotidiens des usagers du quartier d’affaires de La Défense. Ce site, interdit à la circulation automobile, accueille 500 000 visiteurs par jour.

 

« La révolution des transports et l’avenir de la mobilité de demain passent aussi par l’innovation. Cette expérimentation de navettes autonomes à Paris La Défense, en partenariat avec Defacto, est la concrétisation de ma démarche active en faveur des nouvelles mobilités et de la multi-modalité des transports franciliens. Ces véhicules autonomes testeront une demande de transport non satisfaite aujourd’hui. Les véhicules circuleront d’ailleurs à l’automne en totale autonomie sur cet espace public, sans présence d’agent à bord du véhicule, ce qui est une première mondiale ! » explique Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités.

 

« Paris La Défense était déjà un grand quartier d’affaires, il devient aujourd’hui un véritable lieu de vie grâce à l’action de Defacto. L’arrivée d’un nouveau mode de transport s’inscrit pleinement dans cette logique : les navettes autonomes amélioreront le maillage des transports indispensables aux salariés, habitants et visiteurs du quartier, offriront de nouvelles possibilités de déplacement sur de courtes distances, tout en apportant une belle démonstration des capacités d’innovation de Paris La Défense », explique Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine et Président de Defacto.

 

Un service adapté à son environnement

 

Les trois navettes autonomes 100% électriques peuvent transporter jusqu’à 11 personnes assises et 4 debout chacune à une vitesse moyenne de 7km/h (pouvant aller jusqu’à 10km/h).  Les navettes proposent un service gratuit desservant 9 arrêts, équipés de quais accessibles aux personnes à mobilité réduite, sur 3 circuits distincts :

  • 2 circuits de 8h00 à 20h00 pendant la semaine
  • 1 circuit de 10h00 à 18h00 le week-end et jours fériés

 

Financée à 100% par Ile-de-France Mobilités, cette démarche devra tester à la fois :

·        la possibilité pour une navette autonome de s’insérer en toute sécurité dans un environnement extrêmement dense en flux de piétons et de cyclistes,

·        l’accueil et l’acceptabilité de ce nouveau service de la part des usagers,

·        et un service évolutif, sans présence de personnel à bord à partir de la rentrée 2017.

 

Dès septembre prochain, une nouvelle expérimentation sera lancée au Château de Vincennes par Ile-de-France Mobilités, la RATP et la Ville de Paris. Elle desservira un circuit partant du terminus de la ligne 1 (Château de Vincennes) au Bois de Vincennes (Inserp et la Cartoucherie).

A l’avenir et si ce type d’expérimentation s’avère concluante, les véhicules autonomes pourraient venir enrichir la palette de transports et la qualité de service offertes aux Franciliens sur certaines liaisons avec une meilleure amplitude horaire, fréquence et la création de nouvelles lignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *