Sopic inaugure son parc commercial de St Doulchard : un aménagement commercial

Dans la région du Centre Val de Loire, le nouveau parc commercial de Saint Doulchard, situé dans l’agglomération de Bourges vient d’être inauguré par Sopic. Il s’agit d’un investissement de 20 millions € pour la région et un développement croissant qui s’annonce. Cet aménagement commercial sera situé à l’entrée de la ville, de quoi stimuler l’activité locale tout en profitant d’un emplacement stratégique. Ce nouveau parc commercial aura pour but de proposer des activités pour la restauration, l’équipement de la personne, la culture, les loisirs, les produits bio, mais également la décoration.

L’aboutissement d’un aménagement commercial

Dans le département du Cher, Saint-Doulchard est située sur l’entrée Nord de l’agglomération de Bourges. Le projet se développe en entrée de ville, au cœur d’une zone dévolue au commerce, le long d’un axe majeur, la route d’Orléans, entre les magasins Géant et Décathlon. Le site bénéficie d’une zone de chalandise de 200 000 habitants à 35 minutes.

 

Les enjeux de cette opération d’aménagement urbain sont multiples. Dans le cadre du PLU, il s’agit de valoriser ce terrain de 7,5 hectares, qui constituait un « espace vide » dans le linéaire commercial. L’opération doit par ailleurs intégrer une solution pour le transfert du magasin CULTURA (qui souffrait d’un déficit de parkings), améliorant ainsi la sécurité sur la route d’Orléans.

Un programme calibré sur-mesure par sopic

Acteur historique de l’aménagement de Saint-Doulchard depuis près de 20 ans, Sopic bénéficie d’une connaissance approfondie de ce territoire et de ses enjeux qui lui permettent de proposer un projet à la fois qualitatif et original, tant dans sa programmation variée, que dans son ambition de développement durable.

 

Dès 2009, Sopic identifie le besoin de l’enseigne CULTURA de se transférer dans un nouvel espace plus en phase avec son concept et ses besoins de stationnement. L’aménageur calibre un programme sur-mesure de 9 630 m2 intégrant une offre variée de culture, de loisirs, de restauration, d’équipement de la personne, de produits bio, de décoration et de services dans un écrin paysager.

 

Au total, ce sont 20 millions d’euros qui sont investis dans cette opération en faveur de l’économie locale puisque les entreprises de la région ont largement été mobilisées sur le chantier (50% des marchés travaux ont été attribués à des entreprises situées à moins de 15 km et 80% à moins de 100 km) et à terme, l’activité permettra la création de 60 à 70 emplois.

Une offre en phase avec la dynamique de l’agglomération

Sur 438 m2, PATAPAIN propose un service de restauration rapide à base de produits frais (sandwichs, salades, fougasses?). Porté par la dynamique de l’agglomération et son concept de chaussures tendance, CHAUSSÉA ouvre un second point de vente sur 1301 m2. CULTURA redéploit son offre de produits culturels et de loisirs créatifs sur 2 550 m2 (soit +40% de surface). La nouvelle enseigne NATUREO ouvre son premier supermarché bio du département sur 654 m2. Sur près de 990 m2, ACTION propose une offre autour de la décoration, la papeterie, les jouets,

Sopic

les cosmétiques ou la droguerie à prix compétitif. Acteur majeur en matière d’animalerie, d’accessoires et produits de soin pour les animaux de compagnie, MAXIZOO ouvre son premier point de vente de l’agglomération sur 647 m2. Le magasin de prêt-à-porter et accessoires pour hommes, femmes et enfants CCV se développe sur 1 872 m2. Enfin, TOYS ?’R” US déploie plus de 1 000 m2

de jouets, jeux, figurines et appareils multimédia pour les enfants de tous les âges.

Un parking de 345 places vient compléter le programme. Il intègre12 places réservées au rechargement de véhicules électriques ou hybrides, 12 places réservées famille et 7 places réservées aux personnes à mobilité réduite. Un espace de stationnement spécifique est dévolu aux motos (10 places) et un autres pour les vélos (48 places). Des cheminements piétons sécurisés permettent de diriger les clients vers le parvis et les différentes entrées des magasins.

Une conception harmonieuse et durable

Le parti pris architectural proposé par Dominique YVON de ABAQUE ARCHITECTURE allie sobriété, modernité et harmonie, dans un souci d’intégration dans l’environnement, une réponse qui valorise durablement le territoire. Le bâtiment offre des volumétries courbes sur un parvis animé avec des matériaux nobles, bois et aluminium en façade. La structure est réalisée en ossature métal et bois. L’ensemble bénéficie d’une isolation renforcée et d’un éclairage naturel valorisé.

 

Pour assurer la pérennité de ce développement commercial, Sopic s’est attaché à définir un programme environnemental ambitieux qui surpasse de 20% les exigences réglementaires de consommation d’énergie (RT2012). Le parc accueille de vastes espaces verts avec plus de 150 arbres et 800 arbustes plantés, 12 000 m2 engazonnés et 2 000 m2 de jachère fleurie. Les bâtiments s’ouvrent largement à la lumière naturelle/

Découvrir toutes les actualités pour la région Centre Val de Loire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *